• Charte des valeurs de Jumet.bio

    Qui que tu sois, tu es bienvenu·e à La ferme urbaine du futur de Jumet.bio

    Ce lieu de vie, situé à Charleroi, prend place dans l’ancien couvent de la congrégation des sœurs de Notre Dame. Il s’enracine dans une histoire humaniste, solidaire et bienveillante qu’il vise à transmettre aux générations futures ; conformément aux valeurs de la fondation «Génération Bio» et des principes de la permaculture.

     

    Ferme urbaine à vocation pédagogique intégrant la transmission par l'exemple et l’autonomie; elle a pour objectif de mettre en lien différents acteurs·trices proposant desmodes de vie en harmonie avec la nature.

     

    Au travers des activités et des projets proposés, il s’agit de questionner notre rapport au monde et d’initier des alternatives de production et de consommation.

     

    Au delà des questions liées à l’alimentation, ce lieu de transition écologique a pour vocation de répondre aux besoins globaux des citoyens·nes et des acteurs·trices locaux·les sur base d’un modèle de coopération et de participation inclusive.

     

    Cette charte s’adresse tant aux porteurs·euses de projets (économiques ou non) qu’aux participants·es des activités ou encore aux bénévoles afin d’apporter un cadre fédérateur sur base des engagements qui suivent :

    1. Aller vers les autres dans un esprit de convivialité et de bienveillance
       

    2. Agir avec simplicité et sobriété. Ce qui se concrétise notamment au travers :

      ✔des choix de techniques et de matériaux durables

      ✔des choix de vocabulaire accessible au plus grand nombre

      ✔de prix justes mais permettant la participation du plus grand nombre
       

    3. Valoriser le partage et la transmission des savoirs, savoirs-faire et savoirs-être. Ce qui se concrétise notamment au travers :

      ✔de la pratique commune et l’accompagnement de l’expérience de chacun favorisant l’autonomie de tous,

      ✔de l’intégration dans chaque activité du temps nécessaire à l’explication

      ✔du partage de ses sources et ressources
       

    4. Investir la dimension sociale et sociétale du projet. Ce qui se concrétise notamment au travers :

      ✔de la participation aux espaces de décisions (réunions, ...)

      ✔de la participation aux événements informels (rencontres, ...)
       

    5. Préserver la dynamique collective des lieux. Ce qui se concrétise notamment au travers :

      ✔du respect et de la remise en ordre de lieux communs

      ✔du respect des spécificités des espaces individuels et des espaces de vie de sœurs

      ✔d’une attention particulière aux désagréments potentiels des activités (bruits, odeurs, passage, ...)

     

    Ce cadre est évolutif en fonction de la concertation des acteurs·trices.